12janv. 2021

À mains levées


Pascale Herpe
À mains levées
Pochoir
2021

07janv. 2021

CONTOURNE-MOI

Enfonce tes doigts
Encore une fois
Au plus profond
A l'intérieur
Qu'on n'aie plus jamais peur

05janv. 2021

À mains levées



 
 



À mains levées
Soft Pastel sur papier
30 X 40 cm
2021

02janv. 2021

RETIENS ÇA !

Je me suis levée heureuse ce matin
Le ciel était bas et blanc
J’aurais dû me méfier

Sans trop y penser
J’ai lâché notre amour
Qui était devenu trop lourd à porter

J’ai porté mes mains aux oreilles
Pensant qu’il se briserait enfin
Dans un vacarme assourdissant

Mais seul le silence est venu
J’ai ouvert les yeux timidement
D’abord le gauche puis les deux

Hop ! Il était toujours là
Rebondissant tel une balle de ping-pong
Alors je l’ai saisi au vol
Je l’ai mis dans ma poche et je suis sortie

 

26oct. 2020

ENTRE CHIEN ET LOUP

Maquette PDF

Annexes

14oct. 2020

À LA HAUTEUR

Je t’ai suivi jusqu’au sommet
bien sûr je ne me suis pas méfiée.
Sur le plateau, le vent soufflait
et je n’ai pas compris
que tu partais de l’autre coté.
Sans te retourner
tu m’as laissé tomber.

Arrivée en bas
tout est remonté
et j’ai enfin compris
que tu avais sacrifié
notre amour que je t’avais confié.

11oct. 2020

ATELIER 274

 

Atelier 274 - Toulouse
JPO des ateliers d'artistes Occitanie
Installation EVPUVM
11 Octobre 2020
Photos : Corinne Fourcade
Grand merci Laurent Redoules

04oct. 2020

La vie est un champ de foire

Pascale Herpe
La vie est un champ de foire
carton de tir
16 X 16 cm
sérigraphie
2020
Edité par EVPUVM à 100 exemplaires

29juin 2020

Comme le jour d'après

Je me suis réveillée en sursaut à 5h ce matin. Une phrase tournait en boucle dans ma tête ; elle tournait si vite que je ne pouvais pas l’arrêter. Alors, j’ai essayé d’attraper un livre sur la pile posée sur ma table de chevet. Comme la pile est haute, les livres sont tombés, j’ai tendu mon bras et j’ai pioché. Ce matin, la pêche fut bonne, j’ai remonté sur le pont « Sucre de pastèque » de ce cher Richard Brautigan.
J’ai pensé que l’Univers devait bien se marrer là-haut, j’ai un peu ricané avec eux et j’ai plongé :

"SUCRE DE PASTÈQUE

À sucre de pastèque les jeux étaient faits et refaits comme ils le sont dans ma vie à sucre de pastèque. Je vous en parle parce que moi je suis ici et vous au loin.
Où que nous soyons, nous devons faire de notre mieux. C’est un si long voyage, et ici nous n’avons rien pour voyager, sauf du sucre de pastèque. J’espère que ça va marcher. J’habite une cabane près de Pensemort. Je peux voir Pensemort par ma fenêtre. C’est très beau. Je peux le voir et même le toucher rien qu’en fermant les yeux. En ce moment, il fait froid, on dirait quelque chose au creux d’une main d’enfant. Je me demande ce que ça pourrait bien être. L’équilibre à Pensemort est délicat. Ce qui nous convient.
La cabane est petite mais elle est agréable et aussi accueillante que ma vie, bâtie en pin, en sucre de pastèque et en pierre, comme presque tout ce qu’il y a ici (…) Il y a de nombreux ponts dans les bois de pins et dans les champs de pastèque. Il y a un pont juste devant ma cabane.
Certains de ces ponts sont en bois ancien que la pluie a argenté. D’autres sont en pierre, des pierres ramassées au loin et utilisées dans l’ordre où elles ont été trouvées. Enfin, il y en a en sucre de pastèque. Ce sont les ponts que je préfère. Ici, nous fabriquons des quantités de choses en sucre de pastèque – je vous en reparlerai – y compris ce livre que je suis en train d’écrire près de Pensemort.
Et tout finira dans ce sucre de pastèque."

(Richard Brautigan)

29mai 2020

Les icebergs : "Tu ne sais pas ce que tu rates."


Pascale Herpe
Les icebergs : "Tu ne sais pas ce que tu rates."
(série en cours)
Graphite et watercolor
20 X 30 cm
Mai 2020

25mai 2020

NEVER LAND / NE TE POSE JAMAIS

"Nous retournerons dans le paysage, nous façonnerons des montagnes, nous franchirons des sommets, nous sauterons à pieds joints dans les pics colorés et peut être qu'enfin nous ne voudrons plus jouer."

23mai 2020

"PRESQUE DÉCONFINÉS" / Lesalonreçoit / 22 Mai 2020 / Toulouse


 

Pascale Herpe
"Nous retournerons dans le paysage"
Installation
55 Jours / 220 Montagnes / 660 Sommets
17 Mars > 11 Mai 2020

La video du vernissage "presque déconfiné" par Laurent Redoules

11mai 2020

Kafka's Hat / Le chapeau de Kafka (dialogue avec Odilon Redon)

 

Le chapeau de Kafka / Dialogue avec Odilon Redon
Pascale Herpe & Jérôme Lapierre
Dessin à 4 mains
Encre et graphite sur papier
21 X 30 cm
2018

08mai 2020

"Nous retournerons dans le paysage."


 

Pascale Herpe
"Nous retournerons dans le paysage."
55 Jours - 220 montagnes - 660 sommets
Installation
Origami peints
Mars/Mai 2020
 

11mar. 2020

Haïku à 4 mains

Le soleil se lève
les rayons en bataille
sur notre horizon

23janv. 2020

ARTEATIME #1 / L'Homme canon / Université Toulouse Capitole1


Arteatime #1
23 Janvier 2020
Rencontre-Discussion autour de L'Homme canon et des Editions EVPUVM
Galerie SI / Université Toulouse Capitole 1

Info site Université Toulouse Capitole 1

15déc. 2019

L'Homme canon / Installation Galerie SI / Université Toulouse Capitole 1



 

L'Homme canon
Pascale Herpe
Galerie SI / Université Toulouse Capitole 1
Multiple sérigraphié tiré à 10 exemplaires
120 cm X 180 cm
Décembre 2019
13 Décembre au 31 janvier 2020

Info site Université Toulouse Capitole 1

10déc. 2019

LE MUR

Tout cet amour
que je t'ai envoyé et que tu n'as pas voulu,
il s'est cogné contre toi tant de fois

Comme dans un écho,
le bruit qui accompagne le choc
résonne encore en moi

Et dans un ultime Bong
explose et vient s'écraser
à tes pieds.

09nov. 2019

MANTRA

Caillou dans le pied
Tu es pardonné
Pars en paix

06nov. 2019

"Deuxième à droite, et tout droit jusqu’au matin"

Elle lui racontait des histoires, il lui apprit à voler.

- page 1 de 6